Rechercher

J’ai vécu une aventure extraordinaire et exceptionnelle !

Mis à jour : 2 déc. 2020

Je rentre du village de Pourgues, le village ou l’on est « libre d’être soi ensemble" où j’ai vécu une aventure extraordinaire et inoubliable que j’avais envie de vous partager.

Pourgues est un lieu de vie, un écovillage démocratique situé en Ariège, où 28 personnes dont 8 enfants qui ne se connaissaient pas (ou peu) avant ont choisi de vivre ensemble depuis 2017 pour explorer et expérimenter un mode de vie collectif autogéré ayant « pour raison d’être une vie où les enfants et les adultes ont les mêmes droits et évoluent en toute liberté dans une démarche volontaire de transition écologique ». Un village ouvert sur le monde qui est un lieu d’accueil et de partage autour des thématiques qui les animent.


Le village de Pourgues est fondé sur les principes et valeurs des écoles démocratiques comme Sudbury Valley School. Il offre un environnement de liberté, d'égalité et de respect de la vie et de la nature où chacun peut s'épanouir. La valeur centrale de Pourgues est la liberté individuelle avec une autorité collective au service de la liberté individuelle.


Ce qui fait de Pourgues un lieu unique ce sont ses fondements, fondements qui ont tout de suite résonné en moi et qui sont que « Chaque personne jouit de sa liberté individuelle, quelque soit son âge. Rien n'est obligatoire, chaque individu fait ses propres choix, mène ses journées comme il le souhaite, se consacre à ce qui l'intéresse sans contrainte de programme ni de temps et assume pleinement la responsabilité de ce qu'il entreprend. Le collectif lui fait confiance et n'attend rien en retour ».


Pourgues est un village écologique qui s’inspire des principes de la permaculture dans les différents secteurs de son projet : l'éco-construction, l'autonomie alimentaire, le design du lieu. Les habitants de Pourgues partagent une culture et une gouvernance commune ainsi qu'un espace de vie qui comprennent un terrain et des bâtiments. Les espaces appartiennent au collectif. Personne n'est propriétaire et tout le monde est propriétaire. Ainsi chacun, à part égale, prend part à toutes les décisions qui impactent le lieu.


La participation financière de chacun est libre et consciente. Elle est mutualisée pour couvrir les dépenses alimentaires et courantes, ainsi que les projets de développement du lieu. L’autonomie financière est atteinte grâce aux activités économiques qu’offre le lieu, accueil, événement, formations, artisanat.


Incroyable !


J’ai découvert ce village avec le documentaire "En liberté" réalisé par Alex Ferrini, habitant de Pourgues, dans lequel il filme la première année du collectif. Puis j’ai visionné toutes les vidéos que je trouvais et j’ai lu le livre de Ramïn Farhangi "Pourquoi j’ai créé une école où les enfants font ce qu’ils veulent ?". Ce fut une véritable révélation et un coup de cœur.

Je voulais aller plus loin, en savoir plus. J’ai senti un appel fort pour aller sur place, pour vivre et explorer cette vie qui m’appelait et qui existait déjà. J’avais besoin de voir si tout ce qui était si joliment dit et filmé était vraiment ce qui se vivait et comment ça se passait concrètement. Je voulais aussi confronter mon fantasme à la réalité et voir si je pourrais vraiment vivre cette vie.


Je me suis donc lancée et je suis partie en immersion avec les habitants du village de Pourgues et j’en ai profité pour participer à la formation "Vivre en collectif autogéré". Et Je peux vous dire que ça existe bien et que oui c’est possible. Je l’ai vu, vécu, expérimenter et wow quelle aventure ! J’ai l’impression d’avoir vécu des mois à Pourgues tant l’expérience a été forte, intense, inconfortable, merveilleuse et riche.


La formation « Vivre en collectif autogéré »

J’ai participé à cette formation complètement vierge de tout car je n’avais jamais voulu vivre en collectif car pour moi collectif n’allait pas de pair avec liberté et certainement pas liberté individuelle. C’est en plein confinement en avril alors enfermé dans mon appartement à Paris que j’ai eu la révélation en regardant le film « En liberté » envoyé par une précieuse amie. L’énergie de ce film m'a réveillée et permis de me reconnecter à moi, à l'énergie de la vie, à l'enthousiasme, la joie, l’inspiration que j’avais complètement perdue pendant le confinement.

Je n’avais donc aucun projet quand j’y suis allée mais un besoin fort d’autre chose, de nature, de liberté, de vie collective, de partage, d’entraide, de contribution, de connaissance, de chaleur humaine, de respect de mon rythme et de mon individualité.

Je voulais vivre, découvrir et explorer comment tout cela c’était possible !


J’ai trouvé dans cette formation bien plus que ce que j’étais venu explorer et pour ce qui est du facteur humain qui a été mon moteur, j’ai été servie à 300%, j’y ai vécu une aventure collective riche et intense au niveau humain et pas que !

J’ai découvert deux intervenants extraordinaires, Salma Otmani et Ramïn Farhangi. Deux êtres humains au grand cœur, inspirés, curieux, enthousiastes, ouverts, brillants, vulnérables, authentiques, disponibles et tellement inspirants.

J’ai eu la chance de rencontrer, de découvrir et de faire partie d’un groupe de 18 personnes merveilleuses toute en quête d’un autre monde.

J’ai rencontré des habitants très différents des uns des autres avec des points de vue parfois totalement opposé et tous au grand cœur, avec une grande générosité, une gentillesse, une disponibilité. Je me suis sentie accueillie dès le premier jour comme si on se connaissait déjà.

J’ai été émerveillée de voir les enfants vivre ensemble en liberté et jouer sans s’arrêter.

Je me suis aussi rencontrée un peu plus en sortant de ma zone de confort et en reconnaissant que oui c’était vraiment ça que je voulais vivre.

J’ai découvert, explorer et expérimenter des outils que je ne connaissais pas comme la spirale dynamique que je trouve extraordinaire, les cercles restauratifs, le forum de ZEGG. Nous avons eu le privilège de participer en tant qu’observateur à un conseil de village ce qui m’a permis de vivre et de voir que l’on pouvait avoir des avis différents, les partager, changer d’avis, tout ça dans la fluidité.

J’ai apprécié le contenu de ressources impressionnantes mis en ligne dans le cadre de la formation, avec des heures de vidéos accompagné de manuels sur le fonctionnement de Pourgues et des outils utilisés, avec un kit de ressources pour la constitution et la gestion d'un collectif autogéré.


J’ai vécu aussi des moments d'inconforts intenses pendant la formation. Je me suis sentie découragé, abattue, isolée. Toutes mes peurs se sont invitées. Je me suis dit que c’était trop dur de vivre ensemble, trop dur de dire les choses, de parler de soi, d’être différent, d’être vulnérable, d’être entendu, d’entendre l’autre. Trop dur le « libre d’être soi ensemble » que vraiment je n’allais pas y arriver alors que c’est MA quête.

J’ai l’impression pendant cette formation d’avoir traversé des tempêtes, voir un ouragan, avec en toile de fond un vent assez fort tout le long et rempli de moment de joie, de partage, d’enthousiasme, d’inspiration, de rire, de grande vulnérabilité, d’authenticité, de soutien et de bienveillance, ce qui a permis de finir la semaine avec un groupe uni. Un miracle, une délivrance et une joie pour moi.


Pendant cette semaine, j’ai vécu une sacrée aventure avec le groupe, avec Salma et Ramïn. Je suis remplie de gratitude, heureuse, émerveillée, riche et tellement inspirée de cette aventure humaine.


Il me semble que l’écovillage démocratique de Pourgues fonctionne pour plusieurs raisons.

La vision et les fondements de ce collectif sont très clairs et exigent : la liberté, la liberté individuelle, les enfants sont considérés comme des personnes libres, la responsabilité, l’auto-détermniation, l’organisation horizontale, le respect, le partage, l’entraide et l’écologie. « Les enfants et les adultes ont les mêmes droits et évoluent en toute liberté dans une démarche volontaire de transition écologique ».

Cette vision est soutenue en pratique par un fonctionnement précis et des outils démocratiques : Une organisation horizontale et sans chef. Un Conseil de Village ou Covi. Un Comité d'Enquête et d'Arbitrage ou CEA. Le forum ZEGG. Les cercles restauratifs. Tout cela est entièrement au service de la liberté individuelle.

Un engagement fort et une ouverture de chacun pour incarner et vivre les fondements de Pourgues, pour vivre et travailler ensemble dans une harmonie collective grâce à un travail personnel sur soi, une culture ambiante inspirée de la CNV et un engagement à dire ce que l’on a à dire en toute authenticité.

"Les valeurs de liberté et de responsabilité sont mises en pratique grâce à un fonctionnement de démocratie directe et d’organisation horizontale sans chef. Cette liberté individuelle est préservée grâce à une gouvernance qu’ils façonnent au fur et à mesure des situations vécues."


Je n'ai pas parlé de tous les outils utilisés mais comme le dit si bien Elfi habitante de Pourgues "Et au-delà des outils, c’est une ambiance d’ouverture et de prendre soin de ce précieux facteur humain qui s’est installée peu à peu. (...) Peu importe nos « bonne intentions », elle ne prévalent pas sur notre tronc commun : le respect de l’individualité et la confiance en l’intelligence de la vie. Alors oui, c’est un pari à long terme, qui demande de la foi, de la patience, des ajustements. Mais ce pari commence par revaloriser la matière humaine brute, par relever ses manches et y mettre tout notre coeur sans attente, avec la conscience de notre maladresse, de notre imperfection. Gagner en humilité, et agir quand même. Aimer les différences, les « défauts », leur accorder de l’attention et les apprécier, sans chercher à faire changer l’autre pour qu’il rentre mieux dans la case de notre représentation du collectif idéal".


Cette semaine à Pourgues m’a permis de grandir, de sortir de ma zone de confort et de voir que ce dont je n’avais même pas osé imaginé existait et fonctionnait.

Je suis repartie émerveillé, enthousiaste, inspirée, nourrie et confiante dans l’avenir pour moi et pour le monde. J’ai été touché par l’humanité, par la confiance accordée à l’individu, par l’enthousiasme, la volonté d’explorer le précieux facteur humain pour nourrir et soutenir la liberté individuelle et le collectif. Je suis remplie de gratitude d’avoir pu vivre ces moments si riches.

Je remercie tous les habitants de Pourgues, les bénévoles, Salma et Ramïn, toutes les personnes qui ont participé à la formation, et toutes les personnes présentes au village. Merci pour vos présences, pour les partages, pour les conversations, pour les jeux de société le soir, les repas délicieux et abondant, la musique et la danse, les balades dans ce domaine magnifique, la visite de l’éco-dôme, et tout ce que j’oublie de citer.




Merci, J’ai retrouvé la foi en l’humanité et en mon humanité.


Merci de vivre ce que je n’osais rêver !


Ma vision du futur et de mon futur est claire maintenant. Elle est de vivre les uns avec les autres, proche de la nature en mélangeant les âges, plutôt « que de vivre les uns à côtés des autres ou chacun est seul »comme dit Ramïn. Recréer le lien social en vivant ensemble, en partageant le quotidien de la vie, en partageant les moments simples, en s’entraidant, en créant où chacun est une contribution et est source d’inspiration pour le collectif et pour le monde, un futur ou on est libre d’être soi ensemble et bien vivant !


Remerciements et spéciales dédicaces

A toutes les personnes que j’ai rencontrées pendant mon séjour à Pourgues, j’ai tellement appris et reçu de vous.

Merci à Béa et Xénia pour votre accueil remplie de générosité, de gentillesse, de bienveillance et de joie et merci pour votre grande disponibilité. Merci pour vos partages et toutes les conversations. Merci d’être vous. Merci pour votre naturel et pour votre authenticité qui vous fait parfois être celles qui jouent le mauvais rôle, quelle inspiration pour moi !

Merci Xénia pour avoir partagé ton enthousiasme et ton amour des jeux de société chaque soir, oh la la on a bien rigolé, ça me manque.

Merci Béa pour le chocolat glissé dans ma main.

Merci Salma pour ta douceur, ta gentillesse, ta puissance, ta vulnérabilité, merci pour les danses.

Merci Akina pour cette conversation qui m’a donné de la force.

Merci Marjorie pour ta douceur, ta bienveillance, tes facilitations et pour ce court échange.

Merci Cédric pour tous tes partages, ton ouverture, ton soutien, ta gentillesse, ton énergie.

Merci aux équipes en cuisine qui passaient plus de 7 heures chaque jour à préparer les repas délicieux, c’était un véritable festin. Moi qui m’étais mise au jeûne alternatif après avoir vu le documentaire « Vivante », je n’ai pas pu résister à honorer ces repas partagés.

Merci à mes camarades de chambres pour leur bienveillance et pour leur partage.

Merci à toutes les personnes présentes à la formation, je me sens honorée de vous avoir rencontrée et d’avoir partagé cette aventure avec vous.

Merci aux bénévoles formidables.

Merci aux enfants, quelle leçon de vie en vous regardant vivre en liberté !

Une spéciale dédicace à Ramïn que j’ai l’impression de connaître un peu plus que les autres grâce à la formation, son livre, ses vidéos et tous les moments de conversations pendant le séjour jusqu’à tard le soir. Merci pour ton soutien, ton énergie extraordinaire, ton enthousiasme, ton courage, ta persévérance, ta foi en l’humain, ta détermination, ta sensibilité extrême et ta force incroyable, ta vulnérabilité, ton authenticité, ta simplicité, merci d’incarner ce que tu dis et aussi de te remettre en question en permanence, de questionner, d’apprendre et de vouloir évoluer. Et surtout de n’avoir peur de rien et de rendre réelles tes visions. Une putain d’inspiration et d’énergie.

Et sans oublier, le domaine de Pourgues, 50 hectares de nature, un lieu exceptionnel, d’une beauté divine avec un panorama sur la chaîne des Pyrénées où j’ai eu le bonheur tous les matins de voir pendant ma marche matinale le jour se lever et la nature s’éveiller avec le chant des oiseaux et la joie des chevreuils dans les champs.


Merci Pourgues, le monde a besoin de pionniers et de visionnaires comme vous !


Merci Pourgues j’ai vécu et vu que « libre d’être soi ensemble » c’était possible.


Merci, un autre monde existe déjà !


Je reviendrais bientôt.



Pour continuer l'exploration :


Le site du village ou vous trouvez toutes les formations et les propositions pour aller à Pourgues.

http://www.villagedepourgues.coop


Formation en ligne avec Ramïn Farhangi du 7 au 17 décembre 2020

http://www.villagedepourgues.coop/vivre-en-collectif-autogere


Le film « En Liberté ! Le village démocratique de Pourgues » d'Alex Ferrini ici

Un texte d'Elfie Reboulleau "Pourgues et le Précieux Facteur Humain – Vie en collectif et alchimie" ici


L’école dynamique

www.ecole-dynamique.org


Le livre de Ramïn Farhangi "Pourquoi j’ai créé une école où les enfants font ce qu’ils veulent ? "

Ce livre m’a passionné car il est très personnel et en même temps très documenté. Ramin évoque son cheminement vers l’école de la liberté, lui qui fut un élève brillant. Il parle de l’école, de la liberté, de l’égalité avec de nombreuses références. Il parle des écoles démocratiques, des écoles Sudbury et de l’école dynamique. Il partage la genèse du Village de Pourgues et de sa famille avec la naissance de son fils à domicile et de ses premières années. Le livre se termine avec deux paragraphes très forts et engagé « Abolir L’âgisme » et « Fonder une société de la permaculture ».

https://www.actes-sud.fr/node/65388


Le film "Vivante ! le secret de la force" qui vient de sortir réalisé par Alex Ferrini. Un film qui s'inspire de la loi de l'hormèse pour nous éveiller à la beauté, la perfection du vivant.

http://www.vivante-lefilm.com/

468 vues0 commentaire

+33 6 03 46 31 75

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube

©2020 Céline Andrillon

Conception Graphique : Céline Andrillon & Valentin Andrillon